L'Association Salomon en Nouvelle-Calédonie (suite) : Mission Vanikoro 2003

Rappelons que l'île de Vanikoro compte 800 habitants qui vivent en complète autarcie. C'est un ancien volcan effondré et un petit territoire ( 15 km sur 12) des îles Salomon à 2000 km au Nord de la Nouvelle-Calédonie.

Le fait de découvrir cette meule à grains photographiée ci-dessous détermine donc le nom du navire qui n'a pas eu de rescapés c'est à dire celui se trouvant dans la faille.

meule à grains mission Vanikoro 2003

Photographie tirée de l'émission télévisée Thalassa - Le magazine de la mer - émission de Georges Pernoud "Sur les traces de Lapérouse : portés disparus" sur France 3, vendredi 11 juin 2004 à 20h50. "Portés disparus" film d'Yves Bourgeois.

La Boussole et l'Astrolabe ont chacun au départ de Brest un petit moulin en bois actionnant une meule à grains sur leur château arrière. Et chaque navire a une meule de secours. L'Astrolabe avait abandonné une de ses meules lors d'une escale en Californie. Au cours des différentes campagnes de fouilles à Vanikoro une meule a été retrouvée sur chaque lieu de naufrage. Ainsi celle qui vient d'être retrouvée dans la faille est théoriquement celle de la Boussole.

 

La mission 2005 lèvera-t-elle définitivement cette interrogation ? Elle semble bien l'avoir levée ; en effet La découverte d'un sextant portant le nom "Mercier", nom de son fabricant et la confirmation par Alain Conan, Président de l'Association Salomon, qui a bien retrouvé dans les archives que cet instrument faisait partie de l'inventaire du matériel embarqué par La Boussole, permet de confirmer avec bien d'autres éléments que le comte de La Pérouse aurait bien sombré sur le site dit de "La Faille' et n'aurait donc pas survécu au naufrage !

......................................................................................................